Valérie chez les Autrichiens

Nouvelles depuis Graz pour mon semestre Erasmus.

20 janvier 2009

Cuisine autrichienne

     Entre deux chapitres d'histoire médiévale, je fais une petite pause pour vous présenter quelques recettes autrichiennes qui sont pleinement dans les habitudes des gens ici : aussi bien en surgelé/boîte de conserve qu'au restaurant. Évidemment, je n'ai pas pu essayer ces recettes, mais peut-être que vous pouvez avoir confiance, qui sait ? J'avais prévu un peu de jazz avec des musiciens autrichiens, mais je n'ai pas vraiment le temps de m'en occuper, ce sera pour une prochaine fois, désolée !

     D'abord, ma petite préférée : Fritattensuppe (pour 4 personnes).

745px_Frittatensuppe

  • 1 litre de bouillon de bœuf

  • 250 g de farine

  • ¼ l de lait

  • 3 œufs entiers

  • sel

  • huile

  • ciboulette

    Mettez 250 g de farine dans bol assez profond et versez peu à peu le lait en remuant sans cesse. Dès que la pâte est lisse, incorporez 3 oeufs entiers ; salez légèrement. Faites des crêpes dans une poêle graissée à l'huile. Faites réchauffer le bouillon. Roulez les crêpes pour les couper en lamelles et mettez les dans le bouillon. Répartissez dans des bols et ajoutez un peu de ciboulette ciselée. Servez bien chaud !

    Le gulasch est réputé être plutôt du Land voisin (Burgenland) mais en réalité on en trouve partout et il semble que les gens en mangent très souvent ici. Les ingrédients sont toujours pour 4 personnes.

611px_Gulasch

  • 250 g d'oignons finement tranchés

  • 20 g de paprika, “Edelsüß” (doux)

  • 800 g de veau pris dans l'épaule ou le flanc et coupé en cubes

  • 125 ml de crème aigre

  • 20 g de farine pour épaissir

  • 1 c. à thé de pâte de tomate

  • 1 gousse d'ail

  • sel

  • zestes de citron

  • huile végétale

     Faites sauter les oignons dans un filet d'huile jusqu'à ce qu'ils se colorent légèrement ; saupoudrez-les de paprika et ajoutez quelques gouttes d'eau pour humidifier le tout. Salez ; ajoutez les zestes de citron, l'ail, la pâte de tomate et le veau ; couvrez et laissez cuire 35 minutes à feu moyen en mélangeant régulièrement. Retirez la viande de la casserole ; réservez-la dans une sauteuse. Dans un petit bol, délayez la farine dans la crème aigre avec un peu d'eau. Versez sur la viande. Laissez cuire environ 5 minutes pour que la sauce épaississe.

     La Wiener Schnitzel vient bien sûr d'Italie à l'origine, mais elle est vraiment partout ici, au point d'avoir une chaîne de restaurant qui lui soit réservée. Je vous propose ici une version aménagée à la mode de Graz (et toujours pour 4 personnes), contrairement à la photo.

800px_Wiener_Schnitzel

  • 4 escalopes de veau de 150 g environ

  • sel, poivre

  • 80 g de farine

  • 1 ou 2 œufs

  • 1 cuillère à soupe de lait

  • 1 cuillère à café d'huile de graines de citrouille

  • 70 g de chapelure

  • 20 g de graines de citrouille grossièrement concassées

  • 200 g de matière grasse (huile)

     Aplatissez légèrement les escalopes, salez et poivrez. Farinez-les bien de chaque côté puis passez-les dans un mélange d'œuf battu délayé avec une cuillerée de lait et une cuillerée d'huile de graines de citrouille. Terminez en passant les escalopes dans un mélange chapelure / graines de citrouille concassées. Faites chauffer l’huile dans une poêle. Quand elle est très chaude, faites frire les escalopes environ 5 minutes de chaque côté - la chapelure doit être bien dorée mais sans noircir. Servez avec un quartier de citron, du persil, des pommes de terre et une salade composée ou une salade de concombre et laitue.

     Bon(s) appétit(s) ! Et pour vous faire rater à coup sûr la digestion, je rajoute finalement une petite vidéo d'une chanson allemande aussi facile à comprendre que Max Raabe, plus peut-être, et digne de télé Mélody, un régal !

Posté par Anonyme du XXIe à 20:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire